Fabrice Luchini, Olivier Sauton, et moi !

dimanche 27 mars 2016



Tout a commencé il y a peu, lors d'une soirée au calme avec mon mari. En vérité, seulement quelques jours après le décès de mon très regretté Alan Rickman. Outre le chagrin ressenti à la lecture de sa disparition, la frustration mais également la colère montait en moi contre cette époque qui nous enlève tant de personnes aimées bien trop tôt. 
Enfant, chiens et chat couchés, un verre de vin à la main, j'eu l'envie d'anticiper "au cas où"... cette fois-ci, aucune maladie ne viendrait frapper une autre de mes idoles avant que je ne puisse le rencontrer en chair et en os : Monsieur Fabrice Luchini. 
L'amour, la résignation ou que sais-je (rires), poussèrent mon mari à réserver aussitôt deux places de théâtre où notre cher Luchini apparaissait seul sur scène, ainsi que hôtel parisien qui va avec, sans possibilité d'annulation. Hop-là, un verre de plus à notre séjour Luchiniesque ! Je me suis endormie rêveuse. 

Bien. Arriva le lendemain de cette charmante soirée. 
Vous décrire l'expression de mon mari lorsque, une fois la vinasse évaporée de nos organismes respectifs, je lui ai relu le synopsis du spectacle. Lui faisant doucement comprendre, en étouffant un fou-rire nerveux, que l'acteur au verbe gracieux n'apparaissait absolument pas dans le spectacle intitulé "Fabrice Luchini et moi"... me semble tout bonnement impossible. En y mettant un peu du miens, son visage balançait entre deux qualificatifs, disons : consternation et colérique. 

Heureusement, j'avais parcouru le web de fond en comble avant de lui annoncer cette "nouvelle" tranchante : la pièce "Fabrice Luchini et moi" avait reçue d'excellentes critiques, et l'acteur (écrivain et scénariste de la pièce, rien que ça à lui seul) semblait talentueux. Le séjour à Paris fut donc maintenu, avec une petite appréhension certaine, pour être totalement honnête. 


*   *   *

Nous étions installés dans cette salle bleue, sombre... seuls objets remarquables dans mon champ de vision : un banc public sur scène et quelques spots assez lugubres. Les gens de la rangée de derrière se mirent à parler fort. J'attrapai malgré moi une bribe de leur conversation et compris aussitôt qu'ils réalisaient à l'instant que non, ce n'était pas Fabrice Luchini qui allait monter sur scène ce soir-là. Enfin peut-être, enfin ils ne savaient pas... Je riais intérieurement et préférai leur laisser la surprise plutôt que de me retourner afin de leur délivrer la terrible vérité. 

Et enfin, plus aucune lumière, un homme fit son entrée sur les planches. Un des spots éclaira son visage, et la représentation put démarrer... En l'espace de quatre minutes, cet individu au jeu totalement schizophrénique avait déjà conquis l'intégralité du public qui doutait encore quelques instants plus tôt. Des éclats de rire à n'en plus finir, des silences captivés, des yeux écarquillés devant ce talent que nous avions tous face à nous. Il possédait tout pour nous plaire : de l'auto-dérision, de la sincérité, de l'humour à foison, des dialogues rocambolesques, et une folie grandiose ! 
Un heure vingt qui ne semblèrent qu'un quart d'heure. Je pensais déjà à "l'après", cet homme-double se laisserait-il approcher après sa représentation afin d'accueillir nos remerciements pour ce savoureux moment ? Et si oui, serait-ce Luchini que nous trouverions ou bien l'acteur sans masque ? Le second, j'espérais... car à travers son jeu, il m'avait bel et bien donner la très agréable illusion de croiser notre idole commune : Fabrice Luchini. 

Après coup, je dois avouer avoir légèrement regretté de ne pas m'être retourné vers ces personnes de la rangée de derrière. J'aurais dû être honnête et leur annoncer que OUI, Luchini serait bien sur scène ce soir, mais qu'il était accompagné d'un acteur qui est déjà une révélation de l'année : 
Olivier Sauton

Je ne peux révéler ici quelques scènettes du spectacle (car je vous invite de tout coeur à le découvrir par vous-même), mais vous trouverez une bande-annonce officielle ici. Ce n'est bien entendu qu'un maigre aperçu !
Pour mes lectrices bordelaises, je vous tiendrai informées dès qu'une date sera programmée par chez-nous. Grâce aux réseaux sociaux, je reste en contact avec lui. Ah oui, parce qu'en plus d'être un acteur bluffant, Olivier Sauton est également un homme d'une humilité et d'une accessibilité rare... :) 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot avec un lien vers votre blog, je me ferai un plaisir d'aller le visiter :-]