Les pages oubliées

mercredi 12 mars 2014

Au lycée, j'étais fière d'être ce que l'on appelait, sans grande justification pourtant, une "littéraire". J'étais bonne dans ces matières, j'adorais cela. Lire , analyser, synthétiser, rédiger, argumenter, décrire, raconter. Si bien qu'à l'origine je souhaitais devenir professeur de littérature, voire littérature anglaise. Et puis les aléas de la vie, la réalité des choses, les choix à prendre, m'ont orientés vers un tout autre chemin. 

Il m'arrive donc bien souvent de regretter ces moments où je prenais le temps d'ouvrir avec plaisir de beaux romans. Ma propre histoire a sorti ces livres de ma vie, lentement. C'est évident, mon temps octroyé à la lecture de ces-derniers a progressivement été remplacé par les moments à deux, le travail, les quelques déplacements, les papiers, puis le chômage, la grossesse, les magazines traitant de bébé, les articles blogs, les réseaux et enfin, ma fille. On peut appeler ça des "priorités", mais je les désignerais plutôt par le mot "excuses" ! Je ne compte plus les malheureux livres que j'ai corné jusqu'à la moitié de leurs pages, avant de les laisser de côté par manque de temps. Je ne sais plus combien d'histoires, de personnages, de romances j'ai abandonné jusqu'à en oublier totalement l'auteur, le titre...

Ecrire cette réflexion ici, c'est en quelque sorte un pacte que je signe avec moi-même. Un article pour me rappeler qu'avoir à portée de main tous les livres du monde est une chance, et que je me dois d'en profiter à nouveau. Le déclic a été le soleil de ces derniers jours. Oui, le soleil. Allongée dans le jardin, au lieu de prendre (comme à mon habitude) mon smartphone afin de jeter un coup d’œil aux derniers tweets ou photos Instagram, j'ai attrapé un livre que je venais de retrouver, au fond d'un tiroir. C'était comme une ancienne amie que l'on retrouve. Une amie qui, on le sait, nous veut du bien. Des romans pour aimer, des romans pour rire, des romans pour apprendre, pour  imaginer, pour comprendre, pour partager, pour pleurer, pour réagir. Les livres sont tellement riches. J'espère que la venue des beaux jours m'encouragera dans cette lancée, car je souhaiterais réellement retrouver les liens que j'entretenais consciencieusement, autrefois, avec ces jolies pages oubliées. 


°oO Ave Cesaria - Stromae |clic♫  Oo°


12 commentaires:

  1. Je me reconnais tellement dans ton article, j'aurais pu en écrire un similaire (en fait j'en avais écrit un dans ce goût là il y a quelques années sur un ancien blog). Je lisais, j'écrivais... J'ai petit à petit délaissé tout ça au profit de FB, du PC, de mon chéri... Ça me manque souvent, et tout comme toi je commence des livres que je n'arrive pas à finir... J'espère que les beaux jours vont m'y redonner goût, là déjà je prends le temps de faire des activités manuelles que j'avais aussi mises de côté depuis quelques temps... Je te souhaite bonnes retrouvailles avec tes romans =) Bises. http://leboudoirdemarguerite.blogspot.fr/
    Ps : j'aime bcp passer sur ton blog, merci Hellocoton pour ces découvertes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton petit mot, je suis touchée que tu apprécies mon blog :)
      Je te souhaite de retrouver toutes ces activités auxquelles toi aussi tiens tant !

      Supprimer
  2. Pour moi c'est pareil, contrairement à beaucoup de gens je lis beaucoup plus en printemps/été parce que j'adore lire au soleil ... mes endroits préférés : la terrasse de chez mes parents et la plage bien sûr ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou comme le temps influence nos envies :)

      Supprimer
  3. Je suis aussi du genre à lire que pendant les vacances, d'hiver et surtout d'été. Je dévore des romans en 3 jours. C'est mon petit plaisir de les retrouver à certaines périodes de l'année :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça : un petit plaisir que l'on retrouve à certains moments, certains événements :)

      Supprimer
  4. Coucou,

    J'aime beaucoup aussi lire, mais c'est vrai que sa fait longtemps que je n'ai pas pris le temps d'ouvrir un bon livre, et juste de le lire ! :D

    Sarah, http://sarahmodeee.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite des beaux jours pour retrouver les bouquins :) fais comme moi, comme nous !

      Supprimer
  5. C'est le grand problème de ma vie ! j'adore acheter des livres, mais je ne prends pas le temps de les lire !

    L'endroit idéal, le train ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'allaite souvent allongée sur le canapé, et du coup je peux lire en même temps (pas un gros pavé, il faut tout de même pouvoir le tenir d'une main...)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot avec un lien vers votre blog, je me ferai un plaisir d'aller le visiter :-]