Un monde que l'on voudrait tellement plus doux

vendredi 21 février 2014

Ma fille deviendra-t-elle maman ? Cette drôle de question, à laquelle il ne m'appartient pas de répondre, me serre le ventre et le cœur. Si pour ma part je ne conçois pas de vie heureuse sans enfant, ma fille éprouvera-t-elle ce besoin inné de donner la vie tandis que nous avançons tous dans un monde qui se marche sur la tête, dirigé par des assoiffés de pouvoir et de richesse, bousillant notre planète et tout ce qui en fait sa beauté ? La décision lui appartiendra bien entendu... mais j'y pense déjà. Devenir maman c'est beaucoup de culpabilité face à ce qu'il se passe dans le monde. Tu aimerais préserver ton enfant du chagrin, du malheur et de pire. A quoi ressemblerons-nous d'ici quelques années ? Dans quel état sera notre environnement ? Chaque matin, lorsque je regarde les nouvelles (qui te mitraillent par le biais de télé, réseaux sociaux, radio..), c'est comme une petite flèche plantée en plein cœur. J'ai envie de pousser un cri égocentrique et désespéré "Arrêtez ces massacres, ma fille ne peut pas grandir sur une Terre où se déroulent de telles atrocités !". Et pourtant... il le faudra bien. Je la regarde, si petite, si fragile, si innocente. C'est ma fille, je ne peux que désirer le meilleur pour elle, de tout mon être. Alors chaque matin, j'espère aussi qu'une lueur d'espoir d'un monde meilleur se fera sentir, que de belles décisions seront prises, que des dictateurs seront à nouveau renversés, que cette espèce sera sauvée, que cette Mer retrouvera son eau, que des affrontements cesseront, et beaucoup d'autres espérances utopiques et un peu naïves. Il me faut encore garder ce cœur serré, car une telle transformation de notre univers n'est pas pour demain. Pourtant, avoir un enfant c'est penser justement à demain. Et j'espère qu'une dynamique positive fera bouger l'humanité, pour que nos enfants aient confiance en l'avenir, et retrouvent une sérénité que peut-être nous-mêmes, n'avons jamais connue. 


°oO Somewhere only we know - Lily Allen |clic♫  Oo°

Heureusement, la vie est faite de détails qui enjolivent notre existence, qui nous donnent envie de nous accrocher et d'y croire. Ma princesse ne serait pas ici si nous n'avions pas quelques raisons de croire en un joli futur. 

14 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est difficile de faire grandir ses enfants dans cet environnement, mais comme tu le dis si bien, les petits bonheurs y sont tout de même présent et il faut s'accrocher à ça ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est ce que l'on fait chaque jour :)

      Supprimer
  2. pendant des années je me disais que je ne voulais pas d'enfants car c'était la chose la plus égoïste de vouloir en faire dans un tel environnement et puis je me souviens en avoir parlé à ma grand mère, née sous l'occupation allemande, qui me disait qu'à l'époque, en pleine guerre, c'était encore plus dur d'imaginer "un avenir" pour les enfants et au final heureusement qu'ils y ont crû car la vie est tout de même plus douce (du moins en France) qu'à l'époque. Maintenant espérons très fort que les Hommes seront réagir à temps avant de massacrer notre pauvre planète que nos enfants puissent avoir un bel avenir devant eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cette très belle anecdote de ta grand-mère... je pense que cette histoire résume très bien l'espoir qui nous anime toutes lorsque nous mettons au monde nos petits bouts.

      Supprimer
  3. Des fois je pense à ça aussi, que je ferai naître mes enfants dans un monde hostile ... pensée que j'essaye vite de chasser ^^. J'ai assez confiance en notre génération, on a envie de positivisme et je suis sûre qu'on arrivera à le transmettre aux enfants qui nous entourent ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi, j'ai bon espoir en notre génération ! Je crois en nous, vivement de beaux changements pour que notre planète respire un peu :)

      Supprimer
  4. C'est vrai que c'est égoïste de faire des enfants de le monde actuel... Mais c'est tellement beau de donner la vie. A nous de les préserver de cette violence pour en faire des adultes responsables et respectueux... Et puis, il faut garder la foi en l'espèce humaine.
    Bisous à vous 3

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Ahahahah, tu sais qu'à chaque fois que je vois un hérisson (en peluche, figurine ou autres..) je pense à toi x) ?

      Supprimer
  6. Et qui sait, nos enfants sont peut-être ceux qui rendront ce monde meilleur. Des petits révolutionnaires. J'aime le croire en tous cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et j'espère que la génération qui les précède préparerons bien le terrain pour cette magnifique révolution. Il le faut, il ne peut pas en être autrement :)

      Supprimer
  7. C'est vrai! Mes enfants ne sont pas encore nés et desfois je me demande pourquoi je les balance dans un tel monde...et pourtant, si on choisit de les faire c'est que comme tu le dis si bien, il existe tout de même des raisons de croire en un bel avenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, avant d'être maman j'avais encore moins espoir en un joli futur... et finalement, maintenant je ne m'autorises qu'à croire en un plus bel avenir, pas le choix :)
      Les choses vont bouger dans le bon sens, on en a tous besoin !

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot avec un lien vers votre blog, je me ferai un plaisir d'aller le visiter :-]